Paroisse info

Une lettre aux fidèles de l’Archidiocèse de Kingston

Janvier 2022 

Mes chers fidèles : 

Notre saison de Noël a récemment pris fin, et nous commençons maintenant le rythme hebdomadaire du temps ordinaire. La nouvelle année marque également le début de la deuxième phase du Synode sur la synodalité, convoqué par le Saint-Père, le pape François. Malheureusement, en cette nouvelle année, nous continuons à lutter contre la pandémie avec une autre nouvelle variante et une autre nouvelle vague. Chaque tâche, semble-t-il, prend maintenant plus de temps et d’efforts. Continuons à nous soutenir les uns les autres, alors que nous persévérons en cette période d’incertitude. 

Par cette lettre, je vous invite à réfléchir et à prier sur le nombre réduit de prêtres au service de nos paroisses et de nos missions. Comme mes frères prêtres le savent, et comme beaucoup d’entre vous le savent déjà, l’âge moyen de nos prêtres a considérablement augmenté au fil des ans. Sans le précieux ministère de nos prêtres nés à l’étranger, notre nombre serait beaucoup plus faible. Malheureusement, les restrictions de voyage et d’immigration dues à la Covid-19 ont retardé l’arrivée des prêtres de l’étranger qui venaient servir dans l’archidiocèse. Nous avons été grandement bénis par les vocations de jeunes gens qui étudient pour le sacerdoce ; cependant, il faudra un certain nombre d’années avant que ces hommes soient ordonnés et pleinement préparés à servir comme pasteurs et administrateurs dans l’archidiocèse. 

Ces conditions nous incitent à envisager d’autres arrangements qui garantiront que les fidèles de l’archidiocèse peuvent être servis par le petit nombre de prêtres disponibles. À l’avenir, nos prêtres auront encore besoin de vivre une vie équilibrée et heureuse, en se laissant du temps pour la prière et le repos ainsi que pour le travail ; la tâche que nous imposons à ce petit nombre de prêtres ne doit pas devenir si grande et si difficile à accomplir qu’elle menace cet équilibre et leur bien-être. Cela exigera un discernement clair sur la façon dont ils fourniront des services pastoraux aux fidèles, en utilisant prudemment leur temps et leur énergie disponibles. Elle nous présentera à tous le défi de distinguer ce qui peut être maintenu et ce qui doit changer dans le ministère pastoral de l’archidiocèse. 

 Les circonstances changeantes auxquelles nous sommes déjà confrontés sont importantes, tout comme les changements qu’elles nous imposent. La tendance de la fréquentation de l’église a eu un impact significatif sur le nombre de fidèles dans nos paroisses, en particulier dans les communautés rurales. Certaines paroisses ont déjà perdu un pasteur résident, des messes en semaine et même leur messe dominicale habituelle. Les pertes sont très difficiles à vivre et exigent sensibilité ; c’est une chose d’en parler dans l’abstrait, mais c’en est une autre de faire l’expérience des effets de ces changements. Cela aussi exige de nous tous et toutes de la prudence, de la sensibilité et de la sollicitude. 

Avec l’aide du Conseil des prêtres et du Conseil du personnel, nous continuerons à réfléchir et à planifier la pastorale des fidèles de l’archidiocèse. Entre-temps, j’ai décidé de prendre quelques mesures préliminaires pour faciliter le service pastoral dans les mois à venir. J’informerai l’archidiocèse, en particulier les paroisses les plus touchées, de ces dispositions lorsque les choses seront prêtes à être mises en place. Ces dispositions me permettront de continuer à me familiariser avec les paroisses de l’archidiocèse, de nous donner le temps dont nous aurons besoin pour étudier plus en détail notre situation et de combler la période d’attente de visa plus prometteuse pour les prêtres internationaux. 

J’ai exposé devant vous la tâche de discernement à laquelle nous sommes confrontés en tant qu’archidiocèse, et je vous encourage à vous joindre à moi pour prier pour la sagesse, la prudence et la sensibilité, au fur et à mesure que nous nous y prenons. Notre avenir est entre les mains du Seigneur, comme il l’a toujours été. J’ai confiance et je suis confiant que le Seigneur pourvoira aux besoins des prêtres nécessaires à nos services appropriés à l’avenir. Cependant, les changements qui semblent inévitables nécessiteront nos soins appropriés à l’avenir. Cependant, les changements qui semblent inévitables exigeront de nous de la patience et de la flexibilité. Je désire avant tout vous laisser avec un sens de la vocation. Aujourd’hui, le Seigneur appelle chacun et chacune de nous à servir là où nous vivons, dans les réalités actuelles de l’archidiocèse de Kingston. De la même manière, le Seigneur a déjà appelé les gens de l’archidiocèse à répondre aux préoccupations uniques de leur temps. Comme par le passé, il ne manquera jamais de fournir la grâce, le leadership, le sacrifice et la joie catholique nécessaires pour que nous transmettions la foi – dans son intégrité – à la génération suivante afin qu’à leur tour, ils puissent répondre à l’appel du Seigneur à le servir, lui et l’Église, en leur temps et selon leurs circonstances de vie. 

Avec mes meilleurs vœux et bénédictions dans la prière, 

+Michael Mulhall, Archevêque de Kingston


Bonjour 

            Si vous voulez que votre enfant reçoive les premiers sacrements dans l'Église Catholique

(Baptême, Réconciliation, Première Communion, Confirmation), vous devez communiquer avec votre paroisse. Si vous voulez recevoir ces premiers sacrements en français, la paroisse Saint François d'Assise peut vous accompagner dans ce cheminement. 

            Il y aura des formations offertes sous forme de rencontres avec les parents et votre jeune. 

            Vous savez déjà peut-être que, présentement, nous n'avons pas de curé attitré.

Donc toutes ces formations sont sur pause jusqu'en janvier 2022. 

 Mais si vous êtes intéressés pour 2022, nous vous invitons à  inscrire votre jeune à la paroisse Saint François d'Assise au numéro 613-542-2377 et à laisser un message avec son nom, quel sacrement il/elle veut recevoir et une façon de vous contacter (téléphone et/ou courriel).

La secrétaire de la paroisse prend les messages tous les jours. 

Vous pouvez aussi envoyer un courriel à contact@stfrancoisassise.ca

Nous communiquerons les dates des formations aux gens inscrits dès que possible. 

Bien à vous 

Equipe pastorale de St François d'Assise 

Jackie Litalien

Secrétaire de la paroisse St François d’Assise

Le Comité permanent de la FAMILLE ET DE LA VIE de la CECC a produit un court message vidéo à l’occasion de la Première Journée mondiale des grands-parents et des personnes aînées, qui aura lieu le dimanche 25 juillet 2021. Le message vidéo donne vie au thème choisi pour cette journée, « Je suis toujours avec vous » (cf. Mt 28, 20). Il cherche à encourager les jeunes, les familles et les communautés à se rapprocher et à passer du temps avec les grands-parents et les personnes âgées, chérissent leur rôle essentiel pour l’Église et la société.

Lire  le message du  Comité permanent pour la famille et la vie de la CECC

Prière pour la tolérance, le pardon et la réconciliation

Ô Dieu, Grand Esprit et Créateur fidèle,

nous qui sommes tes enfants reconnaissons humblement notre parenté avec tous les êtres vivants.

Nous te remercions, nous te louons et nous t’adorons.

Nous t’en prions, Grand Mystère, Verbe fait chair

– notre maître, notre prophète et notre frère –

ouvre nos cœurs à tous nos frères et sœurs,

et fais-nous grandir avec eux en sagesse, en honnêteté, en courage

et dans le respect des enseignements sacrés.

 

Donne-nous la lucidité et l’honnêteté de reconnaître

que nous sommes tous frères et sœurs au sein de l’unique famille humaine,

créés et préservés par l’unique Créateur.

Face aux problèmes, fait que nous ne céderons ni à la peur ni à la colère

qui sèment divisions et menaces entre les peuples.

Nous voyons comment Dieu ne cesse de nous donner

afin de remédier aux péchés des préjugés et de l’intolérance.

Nous voyons en Dieu l’unique Créateur

dont la générosité pourvoit constamment à nos besoins

en dépit du mal que nous avons fait sur la terre. 

 

Nous voyons dans le Fils, Jésus Christ,

la Victime innocente qui donne la vie en versant son sang sur la Croix pour tous les peuples.

 

Nous voyons dans l’Esprit Saint le don de Dieu,

 à l’œuvre dans notre monde aujourd’hui,

qui nous inspire le désir et l’espoir d’avoir toutes et tous

l’esprit et le cœur même de Dieu!

Que ton Esprit bénisse les âmes de ceux et celles

qui sont décédés au pensionnat de Kamloops et

les âmes de toutes les personnes décédées dans les pensionnats.

Que ce même Esprit apporte également bénédiction et guérison à toutes les familles

et à toutes les communautés touchées par les écoles.

 

Dieu Créateur, indique-nous le chemin de la guérison,

du pardon et de la réconciliation,

et suscite entre nous une fraternité renouvelée.

 

Amen