Le Baptême du Seigneur

Cantique (Is 12, 2, 4bcd, 5-6)

Exultant de joie, vous puiserez les eaux
aux sources du salut ! 
(Is 12, 3)

Prince de la paix ! Isaïe 9,5

Viens, Seigneur, la terre a tant besoin d’être sauvée !
Viens, Seigneur, les hommes et les femmes
ont tant besoin d’être libérés !
Viens, Seigneur, sinon la Nuit nous engloutira
dans ses tumultueux flots de ténèbres !
Viens, Seigneur, protéger les humbles
toujours écartés du bonheur par l’égoïsme des puissants.
Viens, Seigneur par la force de ta Parole faire reculer
la haine qui, de tous côtés, claque méchamment ses mâchoires !
Viens, Seigneur, redresser dans leur fierté
les pauvres et les malheureux tellement habitués à se
courber sous le fardeau de la misère
Viens, Seigneur, ôter des mains humaines
les armes chargées de guerre et de mort.
Viens poser la réconciliation dans les cœurs!
Viens, Seigneur, mettre la terre égarée
sur le chemin de la bonté !
Viens, ô Sauveur, viens et sois
notre Prince de la Paix !

Sermon du Père Bob

dimanche 10 janvier 2021

[Début du SERMON]

On peut dire que le Baptême du Christ que nous célébrons aujourd’hui réunit les deux plus grandes fêtes de l’année liturgique : la Fête de Noël, la célébration de la naissance de Jésus, et Pâques, la célébration de la Résurrection, les deux étant des célébrations de la nouvelle vie, de la lumière et de l’amour de Dieu.  Nous célébrons ces fêtes non seulement en commémoration, mais comme une partie intime de nos vies!

Avant la chute du régime communiste en Russie, il était illégal de faire baptiser un enfant. La religion, en général, était hors la loi et les gens souffraient de graves conséquences s’ils étaient pris à observer un rite religieux quel qu’il soit … y compris faire baptiser un enfant.  À cause de cette persécution dans le régime athée de l’Union Soviétique, les églises catholiques de l’Orient et de Rome fonctionnaient « en cachette ». La célébration des sacrements se faisait tout à fait en secret de peur de se faire appréhender et punir.

Lorsque l’empire soviétique s’est enfin écroulé, des millions de personnes sont sorties ouvertement, en se déclarant chrétiens!  Des millions de personnes qui s’étaient fait baptiser en secret par des prêtres orthodoxes ou catholiques se sont retrouvées soudainement libres de vivre ouvertement leur baptême.  Ces gens pouvaient s’appeler chrétiens parce que quelqu’un – leurs parents ou leurs grands-parents avaient risqué leur vie pour les faire baptiser!  Imaginez donc!

Je me rappelle vaguement avoir vu des images de gens qui sortaient des catacombes soviétiques célébrant la messe ouvertement et les larmes de joie qui coulaient sur les visages de toutes ces personnes qui avaient été forcées à nier leur foi pendant tant d’années. Quel témoignage extraordinaire à la puissance et à la grâce qui se retrouve dans le baptême de tous les chrétiens! Un prêtre qui avait été emprisonné pour sa pratique religieuse a dit « Ils peuvent me torturer, ils peuvent même me mettre à mort … mais ils ne peuvent jamais m’enlever mon baptême! »

La plupart d’entre nous n’avons jamais à dire de telles choses. Mais tout de même, il demeure que rien ne peut nous enlever notre baptême. Même lorsqu’une personne, baptisée en tant qu’enfant, quitte l’église en tant qu’adulte, elle demeure baptisée.

Le baptême est pour l’éternité. Il nous est donné par Dieu, et Dieu est toujours fidèle à sa parole. Ce cadeau qu’il nous offre, c’est la vie.  C’est la vie éternelle.

Célébrons alors, à cœur joyeux – le baptême de Jésus – le baptême de chacun de nous – le baptême de tous les chrétiens!

Père Bob

FIN du SERMON]

Téléchargez le sermon du 10 janvier 2021

Sermon du Père Bob

dimanche 3 janvier 2021

[Début du SERMON]

Dans son homélie de l’Épiphanie en 2006, le Pape Benoît nous dit :

Mais qu’est-ce que cette lumière ? Est-ce seulement une métaphore suggestive ou cette image correspond-elle à une réalité ?  L’Apôtre Jean écrit dans sa Première Épître : « Dieu est Lumière, en lui point de ténèbres » (1 Jean 1,5) ; puis il ajoute : « Dieu est amour ». Ces deux affirmations, mises ensemble, nous aident à mieux comprendre : la lumière, apparue à Noël, et qui se manifeste aujourd’hui aux nations, est l’amour de Dieu, révélé dans la Personne du Verbe incarné.  Les Rois mages arrivent d’Orient, attirés par cette lumière.

Après avoir lu ce texte, je me suis dit que c’est vrai : nous utilisons souvent l’image de la lumière en parlant de Dieu.  Le Saint Père a raison quand il soulève la question : Qu’est-ce que cette lumière?  Ensuite il entame la réponse à la question en nous rappelant que Saint-Jean parle souvent de Dieu comme étant la lumière, de Dieu comme étant l’amour.

À bien y penser, quand on a vécu des périodes marquées par un manque d’amour ou même par la pure haine on référait à cette période comme étant une de ténèbres, de noirceur, n’est-ce pas?  Qu’on parle de manque d’amour, de haine entre deux individus ou entre des groupes de personnes comme en temps de guerre, d’oppression ou de génocide, il s’agit d’une expérience ténébreuse.  Et les ténèbres sont reliées au mal.  Là où il y a le mal, il n’y a pas d’amour.  Là où il n’y a pas d’amour, il n’y a pas de lumière.  Très souvent, quand nous parlons de la noirceur comme étant absence de lumière et absence d’amour, nous parlons aussi de l’absence de Dieu.

C’est intéressant de noter qu’à l’intérieur de chaque être humain, il existe une conscience naturelle du rapport entre l’absence d’amour, l’absence de lumière d’une part, et l’absence de Dieu de l’autre part.

C’est pourquoi ces images nous sont si importantes, parce qu’elles nous parlent de la réalité dans son sens le plus profond.  Lorsque nous, les êtres humains, rencontrons la noirceur, nous savons qu’il faut rechercher la lumière.  Quand nous sommes touchés par la haine, peu importe la forme qu’elle prend, nous savons que seul l’amour peut corriger les choses, que seul l’amour peut illuminer nos ténèbres.

Ce que nous célébrons aujourd’hui, et à chaque jour en effet, c’est le fait que Dieu n’est pas absent.  Le mot ‘Emmanuel’ veut dire Dieu est avec nous!  En Jésus Christ, Dieu est avec nous intimement—toujours.  Nous n’avons jamais à marcher dans les ténèbres car nous savons que Dieu est avec nous, que Dieu nous aime et que le Dieu d’amour est toujours notre lumière.  Et la Lumière du Christ, a vaincu les ténèbres à jamais!

Père Bob

FIN du SERMON]

Téléchargez le sermon du 3 janvier 2021

Sermon du Père Bob

vendredi 1 janvier 2021

[Début du SERMON]

Chers paroissiennes et paroissiens,

Bonne et heureuse année !

Puisque nous célébrons la solennité de Marie, la Sainte Mère de Dieu, nous sommes à nouveau invités à contempler cet événement sacré, alors que le Créateur fait son entrée dans le monde des créés – et « le Verbe se fait chair » (Jean 1 :14).

Comme je l’ai communiqué à maintes occasions par le passé, rappelons-nous que les images sacrées ou plutôt les manifestations artistiques des personnages saints, démontrent une certaine élégance, une grande grâce et une beauté marquante mais qu’elles ne sont pas des photos mais des interprétations d’événements et de personnes ayant vécu il y a deux mille ans.  La raison d’être de l’art sacré est de nous faire entrevoir les vérités derrière et dessous leur aspect visuel … et surtout nous permettre de voir que ce qui triomphe de l’obscurité, est la lumière; que ce qui conquiert la haine est l’amour … et que ce qui nous attache au monde est l’espoir, non pas le désespoir.

Gardant ceci en tête, nous devons admettre que si nous pouvions, par magie, prendre une photo des événements d’il y a plus de deux milles ans, nous ressentirions la peine, et même le choc de combien il était difficile de vivre pour les êtres humains dans des circonstances moins que favorables; et si nous passions toujours magiquement, de la photo à un film, nous ressentirions les affres du cheminement douloureux de la Sainte famille, à travers épreuves, doutes, récriminations et découragement issus de la pauvreté, des persécutions et des menaces de violence. Pourtant, aujourd’hui, nous l’appelons « la Sainte Famille »; leur sainteté résidant dans le fait que la Vie de Dieu ne peut s’éteindre, quelles que soient les circonstances.

Maintenant, nous voici à la fin d’une année très complexe et décourageante et nous anticipons que nous devrons affronter encore plus d’épreuves dans notre cheminement vers une espèce de retour à la normale.  Nous y arriverons, c’est certain.  Nous devons bien sûr rester sains et saufs, continuer de faire attention et d’être vigilants en suivant les avis de la santé publique.  Ce ne sera pas long nous dit-on … vers le mois de mai ou plus tard cet été, nous vivrons une toute autre expérience.

Mais à travers cette période ardue et désorientant, n’oublions pas que quelle que soit la situation, le même Dieu est avec nous.  Il est l’Emmanuel.  J’insiste sur le fait QU’IL EST AVEC NOUS ICI, OÙ QUE NOUS SOYONS, MAINTENANT pas qu’il sera avec nous, un jour mais QU’IL L’EST DÉJÀ ET QU’IL LE SERA TOUJOURS.

C’est cela une Foi réelle; une vie spirituelle authentique : que nous reconnaissions que ce qui est Saint ne provient pas de la magie ou même d’un rituel … mais qu’il provient de notre acceptation de la vie divine en nous, celle qui ne peut jamais s’éteindre.

Je ne sais pas de ce que le paysage liturgique sera dans les prochaines semaines mais je veux attendre qu’une image plus claire émerge quant à la situation médicale et à la propagation du virus.  Je vous assure que je ferai tout pour nous ramener ensemble, même si c’est encore de façon limitée.  Quoi qu’il en soit, nous passerons à travers.  Dès que la situation le permettra, je communiquerai avec vous.

Finalement, puisque je parle de guérison, je veux que vous sachiez que je connais les souffrances incroyables de tant de personnes de notre ville et de nos communautés avoisinantes.  Tant de personnes vulnérables, tant de pauvres, tant de personnes marginalisées au point de se sentir moins qu’humains … Je pense qu’une fois en phase de rémission de cette pandémie, nous verrons les échecs de nos institutions de rejoindre les plus démunis, les rejetés de notre monde.  En fait, je souhaite voir le jour où nous bannirons les mots tels que marginalisés ou rejetés parce tous feront partie intégrale de l’ensemble de nos sociétés, de nos communautés, de nos familles.

À ce sujet, je remercie les nombreux paroissiens de mes deux paroisses, qui ont fait en sorte d’aider les pauvres et les personnes oubliées !  Je suis extrêmement fier de vous tous !  Continuons dans cette même direction !

Ce message se voulait court mais … il ne l’est pas… trop de choses à dire, à partager.

Bonne année malgré tout !

Paix en vos âmes et en vos foyers !

Père Bob

FIN du SERMON]

Téléchargez le sermon du 1 janvier 2021

Sermon du diacre Michel Quenneville

Dimanche 27 décembre 2020

[Début du SERMON]

Ce n’est pas évident d’être l’enfant cadet dans une famille!  C’est toujours l’enfant aîné et le benjamin, le bébé de la famille, qui reçoivent toute l’attention.  L’enfant cadet, pris au milieu de ses frères et sœurs, passe inaperçu!  Dans un certain sens, c’est comme ça que je vois la fête liturgique qu’on célèbre aujourd’hui : la fête de la Sainte Famille.  Prise entre la Nativité de Jésus (Noël) et la fête de Marie Mère de Dieu (Jour de l’An), la fête de la Sainte Famille passe elle aussi un peu inaperçu.

Dans un sens, ça se comprend : la Nativité de Notre Seigneur est monumentale dans l’histoire de notre salut… et la fête de Sa Mère, la Vierge Marie, bien – comment ne pas aimer Marie!  Celle qui est la Mère de Dieu et qui est aussi notre mère!

Pourtant la Sainte Famille est au centre de toutes ces festivités que nous fêtons.  La Sainte Famille est un élément essentiel dans l’histoire de notre salut.  Le Dieu Tout-Puissant – Celui qui a TOUT créé – s’incarne parmi nous et se fait homme : Jésus Christ.  C’est ce que nous fêtons à Noël!  Et ce Dieu Tout-Puissant, se faisant tout petit, choisi de devenir dépendant d’une famille, d’une mère et d’un père.  Dieu aurait pu nous sauver de mille autres manières (ou plutôt d’infini autres manières) mais, non, Dieu s’est fait homme pour être humain comme nous dans tous les aspects de nos vies, sauf le péché.  En Jésus Christ, Dieu  s’est associé à nous dans toutes nos forces et faiblesses, nos joies et nos peines, afin qu’on puisse toujours voir en Lui notre espoir… et ne jamais souffrir seul.

La Sainte Famille – Jésus, Marie et Joseph – peut alors être pour nous un exemple de vie.  Mais attention!  Il ne faut surtout pas penser qu’ils n’ont pas fait l’expérience que nous vivons nous, dans nos familles.  L’incertitude?  Ils ont dû s’enfuir en Égypte parce que le roi Hérode voulait tuer l’enfant Jésus.  La pauvreté?  La Sainte Famille n’était pas riche – l’Évangile d’aujourd’hui nous indique un petit détail sur ce fait : dans le Temple, ils n’ont qu’offert deux petites colombes qui est l’offrande prescrite pour les pauvres qui ne peuvent pas se permettre d’offrir un agneau.  Le deuil?  Marie et Jésus l’ont vécu à la mort de Joseph.  Des difficultés et angoisses avec les enfants?  Souvenez-vous de l’épisode où Jésus demeura au Temple à Jérusalem alors de Marie et Joseph le cherchaient pendant trois jours!  Ils ont certainement dû vivre là des moments énormes d’anxiété!  Oui, la Sainte Famille peut être un exemple pour chacun de nous.  N’hésitons pas alors de regarder vers Elle et d’implorer d’Elle des grâces pour nos familles dans ces temps difficile.

Mais comment prendre l’exemple de la Sainte Famille et l’appliquer dans notre vie présentement?  Quand je pense à la Sainte Famille, j’imagine une oasis.  Vous savez des oasis sont des endroits où de l’eau et de la végétation abondent en plein milieu du désert!  Les oasis sont des véritables lieus de refuge et de vie en plein milieu d’un environnement aride.  La Sainte Famille est cette oasis.  Dans les déserts où nous vivons – et il y a certainement une certaine aridité dans ce qu’on vie présentement! –   là, auprès de Jésus Marie et Joseph nous pouvons puiser de l’Eau Vive, refaire nos forces et y trouver un réconfort.

L’oasis qu’est la Sainte Famille pour nous, nous pousse à devenir, nous aussi, des familles oasis dans ce monde si désertique, aride et assoiffé du Christ.  Nous devons nous aussi devenir ces oasis : dans nos familles, dans nos « bulles », et dans nos foyers… il faut être une oasis!  Que l’amour et la paix puissent y régner!  Choisissons, aujourd’hui et à partir de maintenant, d’être des oasis pour les autres autour de nous.  Peu importe nos situations familiales, nous pouvons être cette oasis – en fait, nous devons être cette oasis pour les autres autour de nous.

Puisons auprès de la Sainte Famille les vertus de charité, de patience, d’humilité, et d’affection afin que ceux qui sont assoiffés dans le désert de ce monde puissent trouver dans nos familles et dans nos foyers de quoi se rassasier.  Que ceux qui sont blessés et seuls dans ce monde puissent y trouver un refuge; que ceux qui peinent à marcher dans la noirceur qui les entourent puisse y trouver le rayonnement du Christ; et que ceux qui sont assoiffés d’amour puissent y trouver l’amour ainsi qu’un refuge familier.  Soyons ces oasis à l’image de la Sainte Famille!

Jésus, Marie, Joseph – priez pour nous!

Michel Quenneville, diacre

[FIN du SERMON]

Téléchargez le sermon du 27 décembre 2020

Message du Père Bob sur le confinement en Ontario

Chers paroissiens et paroissiennes

J’espère que vous allez bien et que vous prenez soin de vous.

Comme vous le savez déjà, le Premier Ministre Doug Ford a annoncé cette semaine qu’un confinement pour tout l’Ontario commencera à 12h01 le 26 décembre.  Ce confinement signifie que les gens doivent rester, autant que possible, à la maison et que seulement les services essentiels resteront ouverts.

Concernant les rassemblements religieux, la loi en vigueur permet seulement à 10 personnes de participer à une cérémonie religieuse.  Ceci inclut le prêtre, l’organiste et tout autre membre du personnel.  En fait, cela veut dire que seulement de 7 à 9 participants additionnels par service pourront y assister.

L’Archevêque a émis un communiqué dans lequel il n’interdit pas la célébration de l’Eucharistie, mais puisqu’il y a confinement, on se doit de respecter la limite de 10 personnes en tout temps.

Organiser les services religieux dans cette optique, rend la tâche pas mal difficile.  Tout simplement, comment choisir les 8-9 personnes à qui on permet d’assister à la messe.  Avec un loto ?  Le pasteur choisit au hasard?  Si on offrait d’autres messes?  Si on voulait offrir d’autres messes pour accommoder les membres participants de Saint François d’Assise et de Saint Barnaby, je devrais offrir 7 messes à Kingston et 4-5 messes à Brewers Mills.  Donc, de 11 à 12 messes au total par week-end.  De toute évidence, ceci serait une tâche pratiquement impossible.

Donc, c’est très triste, mais nous devons fermer l’église.  Saint Joseph,  Saint John, Saint Paul et Holy Name de Kingston ainsi que Saint John de Gananoque ferment aussi leur église.  Je sais pour certain qu’une  de ces paroisses considère annuler la célébration de Noël avec participants à cause du risque que ça pourrait représenter.  En appui à cette idée, le Dr Fauci, pas plus tard qu’hier, as déclaré qu’il ne serait pas surpris de voir le nouveau variant du virus déjà en Amérique du Nord.  Quant à moi, je ne sais pas.  Tout ce que je peux dire, c’est que nous devons continuer à respecter le protocole en vigueur.  Je suis très fier de la façon dont mes deux paroisses se sont conformées aux restrictions.  Nous savons maintenant que nous avons évité des problèmes grâce à notre vigilance.

Maintenant, la Cathédrale continue à célébrer ses messes.  Le Père Shawn explique que comme ils ont deux prêtres et aussi l’Archevêque,  ils peuvent offrir 3 messes le samedi, le dimanche et sur semaine.  Ce qui veut que chaque célébrant aura une messe par jour avec 8-9 participants.  Ils ont choisi cette option, ils ont le droit d’agir ainsi.  Tout ce que je demande, c’est que les autres paroisses qui se retrouvent en confinement total, ne soient pas comparées à celles qui choisissent une autre avenue. Quand on fait des comparaisons, ça peut être perçu comme un genre d’accusation.  En ce qui me concerne, je vous prie de me croire, c’est une décision qui m’a causé beaucoup de stress.  Mais je suis sûr que c’était la bonne décision.  Je suis loin d’être parfait et certainement très loin d’être “saint”, mais je peux vous assurer que j’ai fait tout mon possible pour mes deux paroisses et mes autres ministères.  N’oublions pas mes problèmes de santé qui continuent pour l’instant ( un de ces problèmes requiert une opération, pas trop sérieuse).  Peu importe, le confinement est la bonne chose à faire.  Bien sûr, je vais continuer de célébrer l’Eucharistie en privé pour les paroisses.

Bon... pour ne pas avoir des attentes trop élevées et être désappointé par après, le Dr Moore a indiqué qu’il veut faire appel auprès du gouvernement pour que le confinement de Kingston soit limité  à 14 jours.  S’il réussit, alors évidemment nous retournerons le plus tôt possible au 30% de capacité (ce 30% serait en vigueur jusqu’à la fin du printemps).  J’espère qu’il réussira, mais j’ai aussi entendu dire qu’on doit attendre pour voir jusqu’à quel point l’éclosion au pénitencier de Joyceville affectera la population en général.

En terminant, si la démarche du  Dr Moore devait échouer,  les Confirmations prévues pour le mois de janvier seront reportées au premier dimanche de février.

Je me rends compte de la longueur de ce message, mais il m’a semblé que ces précisions étaient nécessaires.

Je vous enverrai un message plus “pastoral” pour Noël, mais je sentais le besoin de vous écrire ce qui précède.

Nous sommes tous et toutes pas mal épuisé(e)s, gracieuseté de la pandémie.  Mais nous arrivons bientôt à la fin de cette épreuve.

Que Dieu vous bénisse

Père Bob

Téléchargez l'intégralité du message du Père Bob

NATIVITÉ DU SEIGNEUR

GLORIA

IN EXCELSIS DEO!

Sermon du Père Bob

25 décembre 2020

[Début du SERMON]

D’abord j’aimerais souhaiter à tous et chacun un très joyeux Noël dans le Christ! Que la paix de ce jour illumine nos cœurs, non seulement aujourd’hui, mais à chaque jour!

Aujourd’hui, la fête de l’Incarnation, la fête de la naissance du Christ, Dieu nous invite tous à découvrir le miracle de la vie … maintenant.  Dieu a choisi de faire partie de notre histoire humaine, d’abord et avant tout parce qu’il voulait que nous sachions à quel point notre vie est précieuse.  Elle est si précieuse qu’il a envoyé son fils unique dans le monde pour conquérir à jamais les ténèbres et pour nous donner la vie éternelle!

Avant la fin de cette journée j’aimerais que vous preniez un instant pour remercier Dieu du miracle de ce jour, du miracle de votre vie, du miracle de l’amour divin…qui est offert à tous ceux et celles qui cherchent le Seigneur.

Noël est vraiment le temps de donner et de recevoir, mais rien de cela ne serait valable si ce n’était du fait qu’en premier lieu, c’est Dieu qui a donné.  Dieu nous invite tous à donner librement …à donner librement ce que nous avons reçu gratuitement de lui!

Nous avons tous entendu parler de la magie de Noël.  Cette magie n’est rien de moins que l’amour de Dieu rendu réalité dans la célébration de ce moment historique où Dieu est devenu l’un de nous.  Un amour qui surmonte tout!  Cette magie consiste à croire en l’espoir, peut-être même, ou surtout lorsqu’on sent le besoin urgent de croire en l’espoir …  de croire en l’amour … en la présence de Dieu!

Ce moment magique de Noël est peut-être suffisant pour nous rappeler qu’il y a autre chose dans la vie que le quotidien.  Ces moments sont peut-être de petites révélations qui nous permettent d’être conscients de la sainte présence du Christ, même lorsque nous avons toujours soif de Lui.

C’est peut-être dans cette soif que nous découvrons la vérité la plus profonde!  Cette vérité n’est ni une idée, ni une philosophie, ni même un moyen … elle est une personne qui est Jésus Christ!  Et chacun/chacune, sans exception, peut le connaître intimement – personne n’est exclu !

Alors, aujourd’hui écoutez ce désir dans votre propre cœur.  Ce désir, cette soif est en effet le doux souffle de Dieu qui vous appelle par votre nom à venir adorer le Prince de Paix, le Christ Jésus, né ce jour dans une simple mangeoire!

Que la paix règne dans vos cœurs et que les dons de cette journée sacrée inspirent chacune de vos pensées et de vos actions!

Le Christ est né! Réjouissons et soyons heureux!

Père Bob

 

[FIN du SERMON]

Téléchargez le sermon de la Nativité du Seigneur 25 décembre 2020

LE BAPTÊME DU SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST  10 janvier 2021

Livre du prophète Isaïe (55, 1-11)

Première lettre de saint Jean (5, 1-9)

Saint Marc (1, 7-11)

Nativité du Seigneur Jésus-Christ 

Première lecture (Is 52, 7-10)

« Tous les lointains de la terre ont vu le salut de notre Dieu » (Is 52, 7-10)

Lecture du livre du prophète Isaïe

Comme ils sont beaux sur les montagnes, les pas du messager, celui qui annonce la paix, qui porte la bonne nouvelle, qui annonce le salut, et vient dire à Sion : « Il règne, ton Dieu ! » Écoutez la voix des guetteurs : ils élèvent la voix, tous ensemble ils crient de joie car, de leurs propres yeux, ils voient le Seigneur qui revient à Sion. Éclatez en cris de joie, vous, ruines de Jérusalem, car le Seigneur console son peuple, il rachète Jérusalem ! Le Seigneur a montré la sainteté de son bras aux yeux de toutes les nations. Tous les lointains de la terre ont vu le salut de notre Dieu.

– Parole du Seigneur.

Deuxième lecture (He 1, 1-6)

« Dieu nous a parlé par son Fils » (He 1, 1-6)

Lecture de la lettre aux Hébreux

À bien des reprises et de bien des manières, Dieu, dans le passé, a parlé à nos pères par les prophètes ; mais à la fin, en ces jours où nous sommes, il nous a parlé par son Fils qu’il a établi héritier de toutes choses et par qui il a créé les mondes. Rayonnement de la gloire de Dieu, expression parfaite de son être, le Fils, qui porte l’univers par sa parole puissante, après avoir accompli la purification des péchés, s’est assis à la droite de la Majesté divine dans les hauteurs des cieux ; et il est devenu bien supérieur aux anges, dans la mesure même où il a reçu en héritage un nom si différent du leur. En effet, Dieu déclara-t-il jamais à un ange : Tu es mon Fils, moi, aujourd’hui, je t’ai engendré ? Ou bien encore : Moi, je serai pour lui un père, et lui sera pour moi un fils ? À l’inverse, au moment d’introduire le Premier-né dans le monde à venir, il dit : Que se prosternent devant lui tous les anges de Dieu.

– Parole du Seigneur.

Évangile (Jn 1, 1-18)

« Le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous » (Jn 1, 1-18)

Alléluia. Alléluia.
Aujourd’hui la lumière a brillé sur la terre.
Peuples de l’univers, entrez dans la clarté de Dieu ;
venez tous adorer le Seigneur.
Alléluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

Au commencement était le Verbe, et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu. Il était au commencement auprès de Dieu. C’est par lui que tout est venu à l’existence, et rien de ce qui s’est fait ne s’est fait sans lui. En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes ; la lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas arrêtée. Il y eut un homme envoyé par Dieu ; son nom était Jean. Il est venu comme témoin, pour rendre témoignage à la Lumière, afin que tous croient par lui. Cet homme n’était pas la Lumière, mais il était là pour rendre témoignage à la Lumière. Le Verbe était la vraie Lumière, qui éclaire tout homme en venant dans le monde. Il était dans le monde, et le monde était venu par lui à l’existence, mais le monde ne l’a pas reconnu. Il est venu chez lui, et les siens ne l’ont pas reçu. Mais à tous ceux qui l’ont reçu, il a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu, eux qui croient en son nom. Ils ne sont pas nés du sang, ni d’une volonté charnelle, ni d’une volonté d’homme : ils sont nés de Dieu. Et le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous, et nous avons vu sa gloire, la gloire qu’il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité. Jean le Baptiste lui rend témoignage en proclamant : « C’est de lui que j’ai dit : Celui qui vient derrière moi est passé devant moi, car avant moi il était. » Tous, nous avons eu part à sa plénitude, nous avons reçu grâce après grâce ; car la Loi fut donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ. Dieu, personne ne l’a jamais vu ; le Fils unique, lui qui est Dieu, lui qui est dans le sein du Père, c’est lui qui l’a fait connaître.

– Acclamons la Parole de Dieu.

Lectures de la messe

PSAUME
(104 (105), 1-2, 3-4, 5-6, 8-9)

R/ Le Seigneur, c’est lui notre Dieu ;
il s’est toujours souvenu de son alliance.  
 (104, 7a.8a)

Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom,
annoncez parmi les peuples ses hauts faits ;
chantez et jouez pour lui,
redites sans fin ses merveilles.

Glorifiez-vous de son nom très saint :
joie pour les cœurs qui cherchent Dieu !
Cherchez le Seigneur et sa puissance,
recherchez sans trêve sa face.

Souvenez-vous des merveilles qu’il a faites,
de ses prodiges, des jugements qu’il prononça,
vous, la race d’Abraham son serviteur,
les fils de Jacob, qu’il a choisis.

Il s’est toujours souvenu de son alliance,
parole édictée pour mille générations :
promesse faite à Abraham,
garantie par serment à Isaac.

La paroisse St-François-d’Assise se joint au Conseil des écoles catholiques du Centre-Est pour vous souhaiter un joyeux Noël.

MESSES DE PÂQUES

Chers paroissiennes et paroissiens,

Comme vous le savez certainement, l'Ontario est retournée au confinement pour la 3e fois et ce, à partir de minuit samedi, le 3 avril.

Le peu de temps entre l'annonce et le fait de ce confinement est extrêmement court, ce qui signifie que nous sommes pris de court pour diminuer le nombre de personnes dans l'église lors de nos deux messes de Pâques.  Nous devons passer de 65 à un maximum de 30 paroissiens à la fois.

Tout d'abord, je pensais demander simplement aux gens de s'excuser volontairement de l'événement afin de nous rendre au 15% permis mais avec un si petit délais et l'inégalité de la prise de courriel de la part de certains, cela ne semble pas avisé.

Nous allons donc agir comme la majorité des églises locales dont la Cathédrale, et prendre une approche de premier réservé, premier servi.  Nous communiquerons avec ceux et celles qui malheureusement se retrouveront exclus de l'une ou de l'autre cérémonie.

Si plusieurs sont intéressés à venir à une éventuelle 3e messe de Pâques, à 13h15 dimanche, laissez-le-moi savoir.  Par contre, je dois vous informer que je fais cette offre à contrecœur car mon spécialiste a diagnostiqué récemment une arthropathie neuropathique à la cheville gauche qui me fait vraiment très souffrir quand je mets un poids dessus.  Malgré cela, je ferai de mon mieux, s'il y a un intérêt prononcé pour cette 3e cérémonie.

Je m'excuse de ce contretemps et surtout, de devoir décevoir certains et certaines d'entre vous, mes chers paroissiens, particulièrement en ce temps de Pâques, un temps de réjouissance !

Je prie pour votre compréhension,

En toute amitié; que le Christ Vainqueur de la croix vous bénisse !

et prions les uns pour les autres,

Père Bob

 

LES CÉRÉMONIES de PÂQUES 2021

S'il-vous-plaît lire attentivement.

Veuillez vous inscrire pour la messe de Pâques du 11 h ou 12 h 30.
Maximum 60 personnes pour chaque célébration.
Nous avons 45 personnes inscrites pour la messe de 11 h
Nous avons 16 personnes inscrites pour la messe de 12 h 30.
Merci pour votre attention.
Jackie

L’ordination de Michel Quenneville à la prêtrise devrait se faire samedi le 22 mai 2021  à la cathédrale St Mary’s.
Comme il y a beaucoup d’incertitudes due à la COVID, plusieurs détails seront décidés à la dernière minute. 

Nous nous attendons à ce qu’il y ait un nombre limité dans l’église. 

Nous vous tiendrons au courant. En attendant, continuons de le garder dans nos prières.

LES CÉRÉMONIES de PÂQUES 2021

Chers paroissiennes et paroissiens de Saint-François d'Assise et de St-Barnaby,

J'espère que vous allez tous et toutes très bien et que vous continuez à faire preuve de prudence.

Cette lettre a pour but de vous informer de l'horaire des cérémonies de Pâques cette année.  IL N'Y EN AURA AUCUNE dans ni l'une ni l'autre de mes deux paroisses À PART CELLE DU DIMANCHE DE PÂQUES.

Je sais que certains seront déçus que le Tridium pascal ne soit pas célébré mais après maintes consultations, j'ai pris la décision de ne célébrer que la messe de Pâques cette année.  Il y a plusieurs excellentes raisons derrière cette décision et si vous voulez en savoir plus, vous pourrez me le demander, par courriel.

L'un de ces facteurs est, bien entendu, le fait que la pandémie est toujours parmi nous et pourrait tout aussi bien fluctuer à la hausse qu'à la baisse, dans les prochaines semaines.  Un 3e confinement pourrait être déclaré; peut-être même avant Pâques ou tout de suite après ...

https://www.thewhig.com/news/local-news/variants-of-concern-account-for-18-kingston-covid-19-cases

Par contre, la bonne nouvelle est que la lumière apparaît au bout du tunnel.  La normalité devrait revenir, avec quelques adaptions, cet automne; mais on n'y est pas encore.  Plus nous serons prudents en termes d'interactions sociales, plus vite la fin de cette période de chambardement sera assurée.

Croyez-moi, c'est la bonne décision.  Je vous encourage à suivre les cérémonies en ligne ou à Radio-Canada, chez-vous, en toute sécurité et dans le plus grand calme.

L'horaire des messes de Pâques est donc comme suit:

  • À St-Barnaby: à 7h30 et 9h et peut-être 13h30 si nécessaire, le dimanche de Pâques, 4 avril. 
  • À St-François d'Assise: à 11h et 12h30, le dimanche de Pâques, 4 avril. 

Veuillez-vous y inscrire le plus vite possible s'il-vous-plaît.

Je vous demande donc de nous confirmer par courriel le plus tôt possible à

contact@stfrancoisassise.ca ou à Jackiejackielit03@gmail.com

Que Dieu vous bénisse et restez forts et fortes !

Père Bob

Message du Père Bob aux paroissiens et paroissiennes

Vous devez vous y inscrire à l'avance  comme d’habitude car l'église ne peut accueillir que 65 personnes maximum, à  la fois. Comme d'habitude, vous devrez porter  le masque tout au long de la cérémonie.
Même si vous êtes inscrit et que vous avez la fièvre ou  vous n’êtes pas bien, S’IL VOUS PLAIT restez à la maison.

Nous vous rappelons qu'il est essentiel de vous inscrire à l'avance à l’heure de la messe à laquelle vous préférez assister. 

Je vous demande donc de nous confirmer par courriel le plus tôt possible à contact@stfrancoisassise.ca  ou à Jackie  jackielit03@gmail.com 

ou remplir le formulaire disponible sur le site web de la paroisse  saintfrançoisassisekingston.ca  

 MESSAGE TRÈS IMPORTANT : nous devons nous assurer de respecter l’exigence légale du 30 %, du moins jusqu’à ce qu’elle change.  Veuillez aussi transmettre ce message très important à vos connaissances qui n’auraient pas d’ordinateur. 

Elles peuvent nous appeler à la paroisse au numéro  613-542-2377 pour s’inscrire. 

VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT CHAQUE QUESTION LA JOURNÉE QUE VOUS ASSISTEZ À LA MESSE

 CDC FACILITIES COVID-19 SCREENING Version accessible disponible à https://www.cdc.gov/screening/

Avez-vous ressenti l’un des symptômes suivants au cours des 48 dernières heures :

• fièvre ou frissons • toux • essoufflement ou difficulté à respirer • fatigue • douleurs musculaires ou corporelles • maux de tête • nouvelle perte de goût ou d’odorat • maux de gorge • congestion ou écoulement nasal • nausées ou vomissements • diarrhée     OUI / NON

Au cours des 14 derniers jours, avez-vous été en contact physique étroit (6 pieds ou plus pour un total cumulatif de 15 minutes) avec :

 • Toute personne connue pour avoir le COVID-19 confirmé en laboratoire? OU • Toute personne qui a des symptômes compatibles avec COVID-19?  OUI /  NON

Êtes-vous censé être isolé ou en quarantaine parce que vous pouvez avoir été exposé à une personne avec COVID-19 ou êtes inquiet que vous pourriez être malade avec COVID-19?  OUI / NON

Attendez vous en ce moment les résultats d’un test COVID-19 ? OUI / NON

Avez-vous répondu NON à TOUTES LES QUESTIONS?

Avez-vous répondu OUI à une question? Dans ce cas, s’il-vous-plaît restez à la maison. 

Merci de nous aider à vous protéger, vous et les autres, pendant cette période.

Message du Père Bob aux paroissiens et paroissiennes

Bonjour à vous tous et toutes,

Juste un petit message pour vous dire que nous continuons le confinement et que nous revisiterons la question de la messe en personne après que celui-ci sera levé, soit au début ou à la mi-février, si tout va bien.

Je vais aussi bien que faire se peut, malgré avoir vécu quelques deuils dans ma famille ce mois-ci.  J’espère que vous continuez à bien vous porter et que vous gardez le moral.

Pour les quelques paroissiens qui n’auraient pas eu l’occasion de prendre leur boîte d’enveloppes 2021, ne vous en faites pas. Voici la liste des quêtes spéciales afin que vous en soyez conscients.

 

Quêtes spéciales paroisse :

  • TOUS LES MOIS – LEVÉE DE FONDS DE ENTRETIEN ET RÉPARATIONS
  • 1 JANVIER – OFFRANDE JOUR DE L’AN
  • 10 JANVIER -  OFFRANDE POUR CHAUFFAGE
  • 7 FÉVRIER – MISSIONS CATHOLIQUES AU CANADA
  • 21 MARS – DÉVELOPPEMENT ET PAIX
  • 2 AVRIL – BESOINS DE L’ÉGLISE EN TERRE SAINTE
  • 4 AVRIL – OFFRANDE DE PÂQUES
  • 9 MAI - ŒUVRES PASTORALES PAPALES
  • 20 JUIN – ÉDUCATION DES SÉMINARISTES
  • 26 SEPTEMBRE – BESOINS DE L’ÉGLISE EN TERRE SAINTE
  • 24 OCTOBRE – DIMANCHE MONDIAL MISSIONNAIRE
  • 14 NOVMEBRE – FONDS DE RETRAITE DES PRÊTRES
  • 25 DÉCEMBRE – OFFRANDE DE NOËL

Restez au chaud, en famille et prions les uns pour les autres !

Dieu vous bénisse !

Père Bob

Un mot aux paroissiennes et paroissiens de la part du Conseil paroissial :

Nous sommes à notre plus patients depuis mars dernier et je nous félicite de notre discipline et de notre solidarité envers le Père Bob, Jackie et Afi Nathalie et de fidèles bénévoles, qui travaillent fort à nous accueillir, à prier avec nous et à nous tenir informés des événements et des contraintes, et en nous communiquant les sermons et nouvelles du fonctionnement de la paroisse.

Nous voulons vous informer que, malgré la pandémie de COVID-19, la paroisse se porte bien. Nous avons en coffre la somme de 60 000$; la quête entre régulièrement par chèques postés ou mis dans le panier, en arrivant à la messe.  La messe de 16h le samedi, et celle de 11h le dimanche, procèdent en bon ordre et plusieurs avertissent Jackie à l’avance d’à quelle messe ils/elles participeront régulièrement, question de ne pas dépasser le chiffre de 65, limite de présence humaine dans l’église, ce qui est essentiel.  Nous aimerions que tous le fassent pour qu’il n’y ait pas de désagrément, d’accord ?

La construction avoisinante, et définitivement envahissante, continue à bon train.  Cet hiver, les travaux d’excavation débuteront à la gauche de nos édifices et la compagnie Varsity a mis à la disposition du Père Bob, un bureau pas loin de l’église afin qu’il puisse travailler sans vibrer au son du marteau piqueur.

De plus, la compagnie s’est engagée à réparer, à leur charge, tout dommage que leurs travaux de construction pourraient causer à nos édifices alors nous sommes couverts.

Notre paroisse devient une paroisse urbaine, dans le sens réel du mot.  C’est une nouvelle étape à laquelle nous nous adapterons, j’en suis convaincue.  Le stationnement sera le plus grand problème, comme nous l’avons prédit depuis le début de l’aventure mais à date, tous trouvent un petit coin où se garer avant la messe et, on peut toujours, si la mobilité est bonne, stationner de l’autre côté de la rue Princesse là où est la caisse populaire/credit union.

Les mesures de précaution de la COVID-19 fonctionnent et nous allons prendre notre mal en patience et continuer à être sages et respectueux les uns des autres, afin de préserver la santé de tous et chacun.e.

À titre de responsable du Conseil paroissial, je vous remercie de votre présence, de votre fidélité, de votre gentillesse et de votre soutien continu.  Prions les uns/unes pour les autres !

Marie-Noël

Chers paroissiennes et paroissiens de Saint-François-d’Assise, 

Comme plusieurs d’entre vous le savez, le père Bob célébrera son 25e anniversaire d’Ordination au Sacerdoce ce 24 septembre. 

Nous voulons vous assurer que nous allons souligner cet anniversaire d’ordination du Père Bob, au cours des 3 messes des 26 et 27 septembre. 

Arrivez à l’église au moins 15 minutes avant chaque célébration car nous devons faire la présentation avant chaque messe.

 Nous vous rappelons qu’il est essentiel de vous inscrire à l’avance.

De cette façon, vous serez assurés d’avoir votre place. 

Vous pouvez aussi lui envoyer (à Jackie) d’ici au vendredi 25 septembre, vos souhaits, intentions de prières et bons mots afin qu’elle prépare une carte virtuelle pour notre cher Père Bob. 

 Puisque nous présenterons son cadeau au père Bob aux trois messes, si vous le pouvez, seriez-vous prêts à assister à la messe du samedi? Ceci nous aiderait à répartir le nombre des paroissiens de manière à ce que nous ne refusions personne le dimanche.  

Un cadeau sera remis et présenté au Père Bob, au cours des 3 messes des 3-4 octobre, à l’occasion de notre fête patronale de Saint François d’Assise. 

En guise de cadeau de la part de la paroisse, nous avons demandé à une iconographe réputée, Sœur Jeanne-Marie, d’écrire et de confectionner une icône dont le sujet est: »La guérison de la femme hémorroïsse » (Mathieu 9, 20 et Mc 4, 21-43).  Le père Bob affectionne particulièrement ce passage de l’Écriture car cette femme affublée d’importantes pertes de sang depuis douze ans, mais qui a une grande foi, est guérie seulement en touchant le pan du manteau de Jésus. 

Je vous demande donc de nous confirmer par courriel à contact@stfrancoisassise.ca

Site web de la paroisse  saintfrançoisassisekingston.ca ou à Jackie  jackielit03@gmail.com  

Que Dieu vous bénisse, vous et votre famille ! 

Ginette, Jackie et Marie-Noël

Un mot pour dire qu’on apprécie ceux et celles qui portent attention aux directives et qui s’inscrivent. 

VOUS DEVEZ ABSOLUMENT VOUS INSCRIRE

VOUS N'AVEZ PAS À VOUS INSCRIRE CHAQUE SEMAINE SI L'HEURE OU LE JOUR NE CHANGE PAS.

SI L'HEURE OU LE JOUR DE VOTRE MESSE CHANGE, VOUS DEVEZ NOUS EN AVERTIR.

MAXIMUM 65 PERSONNES 30 % DE LA PAROISSE 

 MESSAGE TRÈS IMPORTANT : nous devons nous assurer de respecter l’exigence légale du 30 %, du moins jusqu’à ce qu’elle change. 

 Je vous demande donc de nous confirmer par courriel à

l’heure de la messe à laquelle vous préférez assister.  Quelqu’un vous inscrira ensuite sur une liste afin de respecter le 30 %.  VOUS DEVEZ ABSOLUMENT VOUS INSCRIRE.  

Veuillez aussi transmettre ce message très important à vos connaissances qui n’auraient pas d’ordinateur.  Elles peuvent nous appeler à la paroisse au numéro  613-542-2377 pour s’inscrire.

Bulletin paroissial du 4 au 18 avril 2021

Christ est ressuscité! Alléluia!

Alléluia ! Alléluia !  Alléluia !

Rendons gloire au Seigneur !

Que Dieu vous bénisse !

« Femme, pourquoi pleures-tu... »

Apprendre à ressusciter

C’est apprendre à s'arracher au mal,
À partager avec chacun ce qui est nécessaire à la vie,
À refuser des situations indignes de l'être humain, c'est lutter,
Ne pas se taire quand la qualité de la vie est en cause et celle de l'amour,

Adresse courriel  de la paroisse :  contact@stfrancoisassise.ca

dimanche de PÂQUES - 4 avril

JOUR DU SEIGNEUR  

Livre des Actes des Apôtres  (10, 34a.37-43)
Lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens (3, 1-4)
Saint Jean (20, 1-9)

dimanche 4 avril 11 h Les paroissiens/siennes
dimanche 4 avril 12 h 30 Les paroissiens/siennes

2edimanche de PÂQUES - 11 avril

DIMANCH DE LA MISÉRICORDE DIVINE
JOUR DU SEIGNEUR

Livre des Actes des Apôtres (4, 32-35)
Première Lettre de saint Jean (5, 1-6)
Saint Jean (20, 19-31)

samedi  10 avril 16 h Défunts famille Manquat
Dimanche 11 avril 11 h Les paroissiens/siennes

 

3edimanche de PÂQUES - 18 avril

JOUR DU SEIGNEUR                 

Livre des Actes des Apôtres (3, 13-15. 17-19)
Première Lettre de saint Jean (2. 1-5a)
Saint Luc (24, 35-48)
 

samedi  17 avril 16 h Louise Maurice
dimanche 18 avril 11 h Les paroissiens/siennes

OFFRANDES 

 

14 et 21 MARS

QUÊTE

$2397

DONS

$420

ENTRETIEN ETRÉPARATIONS

$135

Mission Catholique

$40

Enveloppes

$20

Chauffage

$50

Développement   et Paix

$125

TOTAL

$3187

 UN GRAND MERCI A TOUS CEUX ET CELLES QUI ASSUMENT LEUR RESPONSABILITÉ EN SOUTENANT FINANCIÈREMENT NOTRE PAROISSE
.

Apprendre à ressusciter 

Sur les chemins quotidiens de notre vie
Où il nous précède et nous attend,
Jésus nous apprend à ressusciter.

Car la Résurrection n'est pas un état final
Qui adviendrait brutalement à notre mort :
C’est une éclosion, c'est une avancée.

Jésus nous apprend à ressusciter car on apprend à ressusciter
Comme on apprend à faire ses premiers pas et à se tenir debout.

A la suite de Jésus, vivre c'est apprendre à ressusciter:
C’est apprendre à vivre en homme et en femme,
Chaque jour, de façon humaine, tout simplement,
C’est apprendre à donner de soi, c'est apprendre à croire
Que Dieu se consacre au bonheur du monde,

C’est apprendre à espérer que la vie a un sens
Et que la mort est un passage,
C’est apprendre à aimer à la façon de Dieu,
À écouter l'Esprit de Dieu en nous.

C’est apprendre à s'arracher au mal,
À partager avec chacun ce qui est nécessaire à la vie,
À refuser des situations indignes de l'être humain, c'est lutter,
Ne pas se taire quand la qualité de la vie est en cause et celle de l'amour,

C’est apprendre à vivre selon l'Évangile
Parce que c'est le chemin tracé par Jésus et sur lequel il nous précède
Afin de nous introduire dans la Résurrection!

Prince de la paix ! Isaïe 9,5

Viens, Seigneur, la terre a tant besoin d’être sauvée !
Viens, Seigneur, les hommes et les femmes
ont tant besoin d’être libérés !
Viens, Seigneur, sinon la Nuit nous engloutira
dans ses tumultueux flots de ténèbres !
Viens, Seigneur, protéger les humbles
toujours écartés du bonheur par l’égoïsme des puissants.
Viens, Seigneur par la force de ta Parole faire reculer
la haine qui, de tous côtés, claque méchamment ses mâchoires !
Viens, Seigneur, redresser dans leur fierté
les pauvres et les malheureux tellement habitués à se
courber sous le fardeau de la misère
Viens, Seigneur, ôter des mains humaines
les armes chargées de guerre et de mort.
Viens poser la réconciliation dans les cœurs!
Viens, Seigneur, mettre la terre égarée
sur le chemin de la bonté !
Viens, ô Sauveur, viens et sois
notre Prince de la Paix !

Quêtes spéciales :

  • Tous les mois  - Levée de fonds – entretien et réparations
  • 2 avril - Besoins de l’Église en Terre Sainte
  • 4 avril - Offrande de PÂQUES
  • 9 mai - Œuvres Pastorales Papales
  • 20 juin - Éducation des Séminaristes
  • 26 septembre - Besoins de l’Église en Terres Sainte
  • 24 octobre - Dimanche Mondial Missionnaire
  • 14 novembre - Fonds de Retraite des Prêtres
  • 25 décembre - Offrande de Noël

Où suivre la messe en direct ?

Messes quotidiennes

Sur «  Sel & Lumière »  - diocèse de Montréal  à  08 hrs 30

Sur la Télévision :  COGECO  canal 185

Sur Internet:  https://seletlumieretv.org/messe/

Messes avec le Pape François

Sur Internet avec VaticanNews (Cliquez pour aller sur le site)

Diocèse de Québec

Sur internet  en direct du diocèse de Québec (Cliquez pour aller sur le site) 

Messes  dominicales

Oratoire St-Joseph de Québec

À la télévision - Radio Canada  10 hrs 00

Cogeco - canal  008

Le Pape François encourage prêtres et religieuses à servir les pauvres.

(https://www.vaticannews.va/fr/pape-francois/messe-sainte-marthe.html)